Une bonne isolation par les fenêtres



Fenêtre à battants ou coulissante



L’un des principaux facteurs à prendre en compte lors de l'achat de fenêtres pour sa maison reste le type d'ouverture. Il existe même des fenêtres fixes, qui ne servent qu'à faire rentrer la lumière. En premier lieu, se trouvent la fenêtre à battants, qui s'ouvre vers l'intérieur, la fenêtre à soufflets, où l’ouverture se fait sur un axe horizontal, et évidemment la fenêtre coulissante, qui fonctionne par glissement.

Quelques systèmes peuvent s'ouvrir de deux manières, à l'image de la fenêtre oscillo-battante, qui allie battant et soufflet. D'autres modèles sont moins courants mais peuvent permettre de gagner de la place, comme la fenêtre à galandage, où la baie coulissante rentre dans la cloison.

Bois, plastique ou alu pour les fenêtres



Esthétisme et prix sont les principaux critères lors de la sélection du matériau des fenêtres.

Fenetres bois

Elles doivent venir s’accorder avec l'ensemble du logement. Une fenêtre en PVC s’installe aisément, s'entretient facilement et se révèle la moins chère, même s’il ne faut pas se ruer sur les prix les plus bas. La fenêtre en bois possède des qualités isolantes, esthétiques et durables.

Désormais, elle est également appropriée pour les grands espaces. La fenêtre en métal convient idéalement aux constructions modernes. Particulièrement robuste, elle ne réclame pas d'entretien.

Une autre solution est de choisir une fenêtre mixte (bois et aluminium), qui marie les atouts des deux matières. Les personnes très adroites peuvent elles-mêmes mettre en place leurs fenêtres. Cela dit, mieux vaut s'adresser à un professionnel.

Vous êtes assuré d'obtenir une installation parfaitement réalisée et rapidement. Par ailleurs, vous bénéficierez dans ce cas d’un taux de TVA réduit pour les travaux comme pour l'équipement. Enfin, des assurances couvrent les éventuels dommages.

Fenêtres : l'importance de l'isolation



Que ce soit en neuf ou en rénovation, les ouvertures sont une priorité pour l’isolation du logement. Mal isolées, elles sont en effet susceptibles de provoquer entre 10 et 25% de pertes de chaleur. Au-delà du confort thermique, le confort acoustique est souvent utile.

Voilà pourquoi on trouve de moins en moins de simple vitrage. Le double vitrage est désormais le plus acheté. Le triple vitrage est pour sa part destiné aux habitations HQE.

Si vos fenêtres sont équipées d'un simple vitrage mais que vous souhaitez renforcer l’isolation, se présente la solution du survitrage sur une menuiserie en bois. Les fenêtresstandards peuvent avoir plusieurs figures géométriques : rectangulaire, arrondie, triangulaire ou au bord supérieur arrondi. Différentes tailles standards existent.

Des adaptations se font dans le cas où une taille fabriquée en série ne s'adapte pas pour quelques centimètres. Toutefois, des dimensions trop éloignées imposent le sur-mesure. Evidemment le coût s'en ressent et l'action d’un menuisier certifié est nécessaire.

Le prix d'une fenêtre



Le coût des fenêtres évolue en fonction de leur matériau, de la taille, de la forme, du type d'ouverture, etc. Par exemple, une fenêtre à la française en bois coûte entre 200 et 800€ ; le prix le plus intéressant d'une fenêtre PVC tourne autour de 120 euros, d'une fenêtre métal 350 euros. A cela, il faut la plupart du temps ajouter les pièces comme les crémones.

La pose de fenêtres efficaces vous permettra des économies de chauffage. Vous pouvez également vous faire aider avec un crédit d'impôt. L’un des facteurs à prendre en compte lors de l’achat de fenêtres est la sécurité, surtout jusqu'au 1er niveau, avec un objectif : faire reculer les possibles voleurs.

La fenêtre elle-même ainsi que l’ajout de volets et la solidité de la vitre sont essentiels. Vous trouverez entre autres des vitrages retardataires d’effraction. Les fenêtres les plus accessibles peuvent de plus être grillagées..


Liens connexes :